Nouvelles recettes

Rapport sur les ouvertures de restaurants : semaine du 19 octobre 2014

Rapport sur les ouvertures de restaurants : semaine du 19 octobre 2014


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

New York
Marché de Gansevoort, le nouveau marché de 8 000 pieds carrés près de la High Line, est ouvert et regorge d'une variété de fournisseurs de produits alimentaires. Il y a des sushis à emporter de Sushi Dojo Express, des jus de fruits frais et des bols d'açai de feelfood de West Village, des petites assiettes espagnoles et des produits gastronomiques de Donostia d'East Village, des boissons expresso de Champion Coffee de Greenpoint, et bien plus encore. Le marché est ouvert de 9h à 22h. tous les jours.

Schaumbourg, Illinois.
David Burke, lauréat du prix James Beard et candidat au concours Bravo Top Chef Masters, a ouvert sa toute nouvelle entreprise de la ferme à la table, Grillhouse par David Burke, à Schaumburg, dans l'Illinois, à environ une heure de route de Chicago. Le menu commence par « Partages,y compris les planches de viande et de fromage, et les pains plats Margherita et saucisses. Quant aux « Entrées », il y a des soupes comme la bisque de homard et la soupe à l'oignon paysanne, des salades comme la betterave ou la salade du marché, et d'autres plats comme un parfait de thon, une « Ocean Plate » avec des huîtres, des crevettes et du crabe, etc. Les plats principaux servis comprennent des pâtes comme des rigatoni à la saucisse, des fruits de mer comme du thon à nageoires jaunes grillé et des steaks vieillis à sec en brique de sel de l'Himalaya de Burke (pour lesquels il détient le brevet américain).

Edison, N.J.
Juste des falafels, l'un des concepts de cuisine de rue méditerranéenne à la croissance la plus rapide, s'apprête à ouvrir son premier restaurant sur la côte est le mois prochain à Edison, NJ. Le "Just" dans leur nom fait référence à la façon dont ils s'efforcent de partager des plats locaux et sont sans OGM, dans la mesure du possible. Le menu comprend des falafels traités de différentes manières, notamment les profils gustatifs gastronomiques internationaux de la Grèce, de l'Égypte, du Mexique et plus encore. Ils proposent également des salades, des trempettes et des desserts.

San Francisco
Cet hiver, le chef prometteur Ryan Pollnow, partenaire de Groupe de restaurants Ne Timeas et ancien chef de cuisine de l'équipe cuisine centrale et les restaurants farine + eau, ouvriront l'Aatxe d'inspiration basque. Nommé avec le mot basque pour "taureau" (prononcé aah-CHAY), le restaurant proposera un menu qui présentera la générosité de la Californie du Nord à travers le prisme de la cuisine espagnole. Les assiettes varieront en taille et encourageront un style de repas commun, avec des plats remarquables comme des cèpes à la plancha, servis avec un jaune d'œuf fumé et une courge d'hiver, et des fideos à l'encre de seiche avec des oignons caramélisés, du boudin et des calmars. Situé dans l'historique Swedish American Hall et à l'étage du Café du Nord qui va bientôt rouvrir, Aatxe s'est associé à The Bon Vivants pour concocter une liste de cocktails qui offrira aux clients une expérience culinaire espagnole bien équilibrée.

Los Angeles
Freds chez Barneys New York Le restaurant est maintenant ouvert dans l'avant-poste du magasin à Beverly Hills. Premier du genre en Californie, le nouveau restaurant suit les traces des célèbres Freds à New York et à Chicago, proposant un menu américain d'inspiration italienne et contemporain avec une interprétation californienne des classiques traditionnels et des plats signature du chef exécutif Mark Strausman. « Tout comme nous l'avons fait à New York et à Chicago, nous travaillons en étroite collaboration avec des fermes et des fournisseurs locaux pour nous approvisionner en ingrédients frais et de saison uniques à la région de Californie », explique Strausman. Parmi les points forts du menu, citons le pain plat Farmers Market avec champignons, courgettes, poireaux, oignons nouveaux, ail vert et fromage de chèvre local, et le Beverly Hills Club avec crevettes, crabe, avocat, bacon, laitue et tomate, servi sur 7 grains pain accompagné de pommes frites belges.

Le chef et restaurateur George Abou-Daoud ouvrira un restaurant libanais moderne, Bowery Bungalow, le 28 octobre, le premier du genre à LA Situé à Sunset Junction, le restaurant propose un menu divisé en trois parties : « Légumes et fromages » contient des plats tels que les topinambours rôtis, la bruschetta régionale de Za'atar et les feuilles de vigne Dolmas; La « viande » est composée de plats tels que le ventre d'agneau fumé, la joue de bœuf Kawarma et les côtes levées frottées aux épices du Moyen-Orient ; et « Fish » répertorie les assiettes comme la truite fumée ou le bar rôti à la poêle.

Orlando, Floride
Soco, un restaurant contemporain du sud créé par le groupe de restaurants Thornton Park, a ouvert ses portes dans le quartier de Thornton Park au centre-ville d'Orlando. Dirigé par le chef exécutif primé et partenaire Greg Richie (anciennement d'Emeril's Tchoup Chop et Roy's Hawaiian Fusion à Orlando), le menu comprend des « petites assiettes » telles que des œufs de canard farcis au crabe, des plats « principaux » et « en vedette » comme Poulet frit à la coréenne de Lake Meadow Naturals et desserts de pudding à la banane bourbon et de « Moon Pie » fait maison.

Kate Kolenda est la rédactrice du restaurant et du guide de la ville au Daily Meal. Suivez-la sur Twitter @BeefWerky et @leconversant.


Informations sur la réouverture du Massachusetts

Réouverture du Massachusetts était l'approche en quatre phases pour rouvrir de manière responsable l'économie du Massachusetts au milieu de la pandémie de COVID-19. L'objectif de la réouverture progressive, sur la base des directives de santé publique, était de permettre progressivement la reprise des entreprises, des services et des activités, tout en protégeant la santé publique et en limitant une résurgence de nouveaux cas de COVID-19. Le plan était centré sur les normes obligatoires de sécurité au travail qui s'appliquaient à tous les secteurs et à toutes les entreprises, ainsi que sur des protocoles sectoriels adaptés aux secteurs et activités individuels. Chaque phase de la réouverture a été guidée par des données de santé publique et des indicateurs clés qui ont été continuellement surveillés pour les progrès et ont été utilisés pour déterminer l'avancement vers les phases futures. Les industries, les secteurs et les activités qui présentaient un risque plus faible ont été autorisés à rouvrir lors de phases antérieures. Ceux qui présentaient un plus grand risque ont ouvert dans des phases ultérieures. Afin de rouvrir, les entreprises devaient élaborer un plan de contrôle COVID-19 écrit décrivant les plans pour empêcher la propagation de COVID-19 parmi les travailleurs et les clients.

Le plan a été élaboré par un conseil consultatif de réouverture de 17 membres, coprésidé par la lieutenante-gouverneure Karyn Polito et le secrétaire au Logement et au Développement économique, Mike Kennealy, qui comprenait des experts en santé publique, des dirigeants municipaux et des membres du monde des affaires représentant de nombreuses facettes du Massachusetts. économie. Le Conseil a rencontré un total de 75 groupes d'intervenants allant des associations industrielles, des chambres de commerce régionales, des coalitions communautaires et des organisations syndicales, représentant plus de 112 000 entreprises différentes et plus de deux millions de travailleurs à travers le Commonwealth. Le conseil consultatif de réouverture a également pris en compte les commentaires écrits de plus de 4 500 employeurs, organisations et particuliers dans l'élaboration de son plan.

Phase I (« Démarrer ») du plan a commencé le 18 mai 2020 et a permis la réouverture des installations de fabrication, des chantiers de construction et des lieux de culte. Les hôpitaux et les centres de santé communautaires ont pu commencer à fournir des soins préventifs, des soins pédiatriques et des traitements hautement prioritaires aux patients à haut risque. Dans le cadre d'une approche échelonnée, d'autres secteurs de l'économie de la phase 1 ont été autorisés à ouvrir à compter du 25 mai, y compris des espaces de laboratoire, des bureaux, des services personnels limités (y compris les salons de coiffure, le toilettage d'animaux de compagnie, les lave-autos et les détaillants pourraient offrir un traitement à distance et une collecte en bordure de rue). pour tous les détaillants).

Le Massachusetts a déménagé à Phase 2 (« Prudent ») en juin, permettant la réouverture d'autres entreprises à faible risque, notamment la vente au détail, les garderies, les restaurants (avec service de table en plein air uniquement), les hôtels et autres logements, les services personnels sans contact physique étroit, les sports amateurs pour jeunes et adultes, et les écoles de conduite et de pilotage. À l'étape 2 de la phase II, les restaurants ont été autorisés à ouvrir pour le service à table à l'intérieur, les services personnels en contact étroit, y compris les soins des ongles, les soins de la peau, la massothérapie et la formation personnelle. Les prestataires de soins de santé ont également repris progressivement les procédures et services électifs et non urgents en personne, y compris les visites de routine au cabinet, les visites dentaires et les soins de la vue, sous réserve du respect des normes de santé et de sécurité publiques.

Le 6 juillet, le Commonwealth a procédé à Phase III (« Vigilant ») sur la base d'une baisse soutenue des données clés de santé publique, telles que les nouveaux cas et les hospitalisations. Un large éventail de secteurs a été autorisé à ouvrir, encore une fois sous réserve du respect des règles spécifiques à l'industrie concernant la capacité et les opérations. Les secteurs de la phase III, étape 1 comprenaient les cinémas et les salles de spectacle en plein air, les musées, les sites culturels et historiques, les centres de remise en forme et les clubs de santé, certaines activités récréatives intérieures à faible potentiel de contact et les équipes sportives professionnelles (sans spectateurs) sont devenues éligibles à la réouverture. En octobre, les salles de spectacle intérieures ont été autorisées à ouvrir et certaines industries ont vu leurs limites de capacité augmenter.

Une augmentation des nouvelles infections et hospitalisations au COVID-19 après les vacances de Thanksgiving qui a coïncidé avec une augmentation mondiale du virus a précipité de nouvelles restrictions à l'échelle de l'État en matière de capacité, de conformité des masques et de distanciation. Ces réductions temporaires des capacités intérieures dans un large éventail de secteurs de l'économie, ainsi qu'un resserrement de plusieurs autres restrictions sur le lieu de travail, ont été conçues pour prévenir l'infection et la propagation virale.

Alors que les indicateurs de santé publique continuent d'évoluer dans une direction positive, notamment des baisses du nombre moyen de cas quotidiens de COVID et d'hospitalisations, et que les taux de vaccination continuent d'augmenter, le Massachusetts est passé à Phase IV (« Nouvelle Normale ») le 22 mars 2021, les stades, arènes et stades intérieurs et extérieurs autorisés à ouvrir à 12% de leur capacité, et les salles d'exposition et de congrès commençant également à fonctionner. Des industries supplémentaires telles que les parcs d'attractions, les parcs à thème et les parcs aquatiques extérieurs ont ouvert leurs portes le 10 mai, ainsi que les courses sur route et d'autres grands événements sportifs organisés en plein air, amateurs ou professionnels.

Le plan de réouverture prévoyait de mettre fin aux restrictions lorsque les vaccins seraient devenus largement disponibles, et à compter du 29 mai 2021, toutes les industries ont été autorisées à ouvrir. À l'exception des exigences restantes en matière de couverture faciale pour les systèmes de transport publics et privés et les installations abritant des populations vulnérables, toutes les restrictions de l'industrie ont également été levées et la capacité a été augmentée à 100 % pour toutes les industries. Toutes les industries sont encouragées à suivre les directives du CDC pour les protocoles de nettoyage et d'hygiène.


Informations sur la réouverture du Massachusetts

Réouverture du Massachusetts était l'approche en quatre phases pour rouvrir de manière responsable l'économie du Massachusetts au milieu de la pandémie de COVID-19. L'objectif de la réouverture progressive, sur la base des orientations de santé publique, était de permettre progressivement la reprise des entreprises, des services et des activités, tout en protégeant la santé publique et en limitant une résurgence de nouveaux cas de COVID-19. Le plan était centré sur les normes obligatoires de sécurité au travail qui s'appliquaient à tous les secteurs et entreprises, ainsi que sur des protocoles sectoriels adaptés aux secteurs et activités individuels. Chaque phase de la réouverture a été guidée par des données de santé publique et des indicateurs clés qui ont été continuellement surveillés pour les progrès et ont été utilisés pour déterminer l'avancement vers les phases futures. Les industries, les secteurs et les activités qui présentaient un risque plus faible ont été autorisés à rouvrir lors de phases antérieures. Ceux qui présentaient un plus grand risque ont ouvert dans des phases ultérieures. Afin de rouvrir, les entreprises devaient élaborer un plan de contrôle COVID-19 écrit décrivant les plans pour empêcher la propagation de COVID-19 parmi les travailleurs et les clients.

Le plan a été élaboré par un conseil consultatif de réouverture de 17 membres, coprésidé par la lieutenante-gouverneure Karyn Polito et le secrétaire au Logement et au Développement économique, Mike Kennealy, qui comprenait des experts en santé publique, des dirigeants municipaux et des membres du monde des affaires représentant de nombreuses facettes du Massachusetts. économie. Le Conseil a rencontré un total de 75 groupes d'intervenants allant des associations industrielles, des chambres de commerce régionales, des coalitions communautaires et des organisations syndicales, représentant plus de 112 000 entreprises différentes et plus de deux millions de travailleurs à travers le Commonwealth. Le conseil consultatif de réouverture a également pris en compte les commentaires écrits de plus de 4 500 employeurs, organisations et particuliers dans l'élaboration de son plan.

Phase I (« Démarrer ») du plan a commencé le 18 mai 2020 et a permis la réouverture des installations de fabrication, des chantiers de construction et des lieux de culte. Les hôpitaux et les centres de santé communautaires ont pu commencer à fournir des soins préventifs, des soins pédiatriques et des traitements hautement prioritaires aux patients à haut risque. Dans le cadre d'une approche échelonnée, d'autres secteurs de l'économie de la phase 1 ont été autorisés à ouvrir à compter du 25 mai, y compris des espaces de laboratoire, des bureaux, des services personnels limités (y compris les salons de coiffure, le toilettage d'animaux de compagnie, les lave-autos et les détaillants pourraient offrir un traitement à distance et une collecte en bordure de rue). pour tous les détaillants).

Le Massachusetts a déménagé à Phase 2 (« Prudent ») en juin, permettant la réouverture d'autres entreprises à faible risque, notamment la vente au détail, les garderies, les restaurants (avec service de table en plein air uniquement), les hôtels et autres logements, les services personnels sans contact physique étroit, les sports amateurs pour jeunes et adultes, et les écoles de conduite et de pilotage. À l'étape 2 de la phase II, les restaurants ont été autorisés à ouvrir pour le service à table à l'intérieur, les services personnels en contact étroit, y compris les soins des ongles, les soins de la peau, la massothérapie et la formation personnelle. Les prestataires de soins de santé ont également repris progressivement les procédures et services électifs et non urgents en personne, y compris les visites de routine au cabinet, les visites dentaires et les soins de la vue, sous réserve du respect des normes de santé et de sécurité publiques.

Le 6 juillet, le Commonwealth a procédé à Phase III (« Vigilant ») sur la base d'une baisse soutenue des données clés de santé publique, telles que les nouveaux cas et les hospitalisations. Un large éventail de secteurs a été autorisé à ouvrir, encore une fois sous réserve du respect des règles spécifiques à l'industrie concernant la capacité et les opérations. Les secteurs de la phase III, étape 1 comprenaient les cinémas et les salles de spectacle en plein air, les musées, les sites culturels et historiques, les centres de remise en forme et les clubs de santé, certaines activités récréatives intérieures à faible potentiel de contact et les équipes sportives professionnelles (sans spectateurs) sont devenues éligibles à la réouverture. En octobre, les salles de spectacle intérieures ont été autorisées à ouvrir et certaines industries ont vu leurs limites de capacité augmenter.

Une augmentation des nouvelles infections et hospitalisations au COVID-19 après les vacances de Thanksgiving qui a coïncidé avec une augmentation mondiale du virus a précipité de nouvelles restrictions à l'échelle de l'État en matière de capacité, de conformité des masques et de distanciation. Ces réductions temporaires des capacités intérieures dans un large éventail de secteurs de l'économie, ainsi qu'un resserrement de plusieurs autres restrictions sur le lieu de travail, ont été conçues pour prévenir l'infection et la propagation virale.

Alors que les indicateurs de santé publique continuent d'évoluer dans une direction positive, y compris des baisses du nombre moyen de cas de COVID et d'hospitalisations quotidiennes, et que les taux de vaccination continuent d'augmenter, le Massachusetts est passé à Phase IV (« Nouvelle Normale ») le 22 mars 2021, les stades, arènes et stades intérieurs et extérieurs autorisés à ouvrir à 12% de leur capacité, et les salles d'exposition et de congrès commençant également à fonctionner. Des industries supplémentaires telles que les parcs d'attractions, les parcs à thème et les parcs aquatiques extérieurs ont ouvert leurs portes le 10 mai, ainsi que les courses sur route et d'autres grands événements sportifs organisés en plein air, amateurs ou professionnels.

Le plan de réouverture prévoyait de mettre fin aux restrictions lorsque les vaccins seraient devenus largement disponibles, et à compter du 29 mai 2021, toutes les industries ont été autorisées à ouvrir. À l'exception des exigences restantes en matière de couverture faciale pour les systèmes de transport publics et privés et les installations abritant des populations vulnérables, toutes les restrictions de l'industrie ont également été levées et la capacité a été augmentée à 100 % pour toutes les industries. Toutes les industries sont encouragées à suivre les directives du CDC pour les protocoles de nettoyage et d'hygiène.


Informations sur la réouverture du Massachusetts

Réouverture du Massachusetts était l'approche en quatre phases pour rouvrir de manière responsable l'économie du Massachusetts au milieu de la pandémie de COVID-19. L'objectif de la réouverture progressive, sur la base des orientations de santé publique, était de permettre progressivement la reprise des entreprises, des services et des activités, tout en protégeant la santé publique et en limitant une résurgence de nouveaux cas de COVID-19. Le plan était centré sur les normes obligatoires de sécurité au travail qui s'appliquaient à tous les secteurs et entreprises, ainsi que sur des protocoles sectoriels adaptés aux secteurs et activités individuels. Chaque phase de la réouverture a été guidée par des données de santé publique et des indicateurs clés qui ont été continuellement surveillés pour les progrès et ont été utilisés pour déterminer l'avancement vers les phases futures. Les industries, les secteurs et les activités qui présentaient un risque plus faible ont été autorisés à rouvrir lors de phases antérieures. Ceux qui présentaient un plus grand risque ont ouvert dans des phases ultérieures. Afin de rouvrir, les entreprises devaient élaborer un plan de contrôle COVID-19 écrit décrivant les plans pour empêcher la propagation de COVID-19 parmi les travailleurs et les clients.

Le plan a été élaboré par un conseil consultatif de réouverture de 17 membres, coprésidé par la lieutenante-gouverneure Karyn Polito et le secrétaire au Logement et au Développement économique, Mike Kennealy, qui comprenait des experts en santé publique, des dirigeants municipaux et des membres du monde des affaires représentant de nombreuses facettes du Massachusetts. économie. Le Conseil a rencontré un total de 75 groupes d'intervenants allant d'associations industrielles, de chambres de commerce régionales, de coalitions communautaires et d'organisations syndicales, représentant plus de 112 000 entreprises différentes et plus de deux millions de travailleurs à travers le Commonwealth. Le conseil consultatif de réouverture a également pris en compte les commentaires écrits de plus de 4 500 employeurs, organisations et particuliers dans l'élaboration de son plan.

Phase I (« Démarrer ») du plan a commencé le 18 mai 2020 et a permis la réouverture des installations de fabrication, des chantiers de construction et des lieux de culte. Les hôpitaux et les centres de santé communautaires ont pu commencer à fournir des soins préventifs, des soins pédiatriques et des traitements hautement prioritaires aux patients à haut risque. Dans le cadre d'une approche échelonnée, d'autres secteurs de la phase 1 de l'économie ont été autorisés à ouvrir à compter du 25 mai, y compris des espaces de laboratoire, des bureaux, des services personnels limités (y compris les salons de coiffure, le toilettage d'animaux, les lave-autos et les détaillants pourraient offrir un traitement à distance et une collecte en bordure de rue). pour tous les détaillants).

Le Massachusetts a déménagé à Phase 2 (« Prudent ») en juin, permettant la réouverture d'autres entreprises à faible risque, notamment la vente au détail, les garderies, les restaurants (avec service de table en plein air uniquement), les hôtels et autres logements, les services personnels sans contact physique étroit, les sports amateurs pour jeunes et adultes, et les écoles de conduite et de pilotage. À l'étape 2 de la phase II, les restaurants ont été autorisés à ouvrir pour le service à table à l'intérieur, les services personnels en contact étroit, y compris les soins des ongles, les soins de la peau, la massothérapie et la formation personnelle. Les prestataires de soins de santé ont également repris progressivement les procédures et services électifs et non urgents en personne, y compris les visites de routine au cabinet, les visites dentaires et les soins de la vue, sous réserve du respect des normes de santé et de sécurité publiques.

Le 6 juillet, le Commonwealth a procédé à Phase III (« Vigilant ») sur la base d'une baisse soutenue des données clés de santé publique, telles que les nouveaux cas et les hospitalisations. Un large éventail de secteurs a été autorisé à ouvrir, encore une fois sous réserve du respect des règles spécifiques à l'industrie concernant la capacité et les opérations. Les secteurs de la phase III, étape 1 comprenaient les cinémas et les salles de spectacle en plein air, les musées, les sites culturels et historiques, les centres de remise en forme et les clubs de santé, certaines activités récréatives intérieures à faible potentiel de contact et les équipes sportives professionnelles (sans spectateurs) sont devenues éligibles à la réouverture. En octobre, les salles de spectacle intérieures ont été autorisées à ouvrir et certaines industries ont vu leurs limites de capacité augmenter.

Une augmentation des nouvelles infections et hospitalisations au COVID-19 après les vacances de Thanksgiving qui a coïncidé avec une augmentation mondiale du virus a précipité de nouvelles restrictions à l'échelle de l'État en matière de capacité, de conformité des masques et de distanciation. Ces réductions temporaires des capacités intérieures dans un large éventail de secteurs de l'économie, ainsi qu'un resserrement de plusieurs autres restrictions sur le lieu de travail, ont été conçues pour prévenir l'infection et la propagation virale.

Alors que les indicateurs de santé publique continuent d'évoluer dans une direction positive, notamment des baisses du nombre moyen de cas quotidiens de COVID et d'hospitalisations, et que les taux de vaccination continuent d'augmenter, le Massachusetts est passé à Phase IV (« Nouvelle Normale ») le 22 mars 2021, les stades, arènes et stades intérieurs et extérieurs autorisés à ouvrir à 12% de leur capacité, et les salles d'exposition et de congrès commençant également à fonctionner. Des industries supplémentaires telles que les parcs d'attractions, les parcs à thème et les parcs aquatiques extérieurs ont ouvert leurs portes le 10 mai, ainsi que les courses sur route et d'autres grands événements sportifs organisés en plein air, amateurs ou professionnels.

Le plan de réouverture prévoyait de mettre fin aux restrictions lorsque les vaccins seraient devenus largement disponibles, et à compter du 29 mai 2021, toutes les industries ont été autorisées à ouvrir. À l'exception des exigences restantes en matière de couverture faciale pour les systèmes de transport publics et privés et les installations abritant des populations vulnérables, toutes les restrictions de l'industrie ont également été levées et la capacité a été augmentée à 100 % pour toutes les industries. Toutes les industries sont encouragées à suivre les directives du CDC pour les protocoles de nettoyage et d'hygiène.


Informations sur la réouverture du Massachusetts

Réouverture du Massachusetts était l'approche en quatre phases pour rouvrir de manière responsable l'économie du Massachusetts au milieu de la pandémie de COVID-19. L'objectif de la réouverture progressive, sur la base des directives de santé publique, était de permettre progressivement la reprise des entreprises, des services et des activités, tout en protégeant la santé publique et en limitant une résurgence de nouveaux cas de COVID-19. Le plan était centré sur les normes obligatoires de sécurité au travail qui s'appliquaient à tous les secteurs et entreprises, ainsi que sur des protocoles sectoriels adaptés aux secteurs et activités individuels. Chaque phase de la réouverture a été guidée par des données de santé publique et des indicateurs clés qui ont été continuellement surveillés pour les progrès et ont été utilisés pour déterminer l'avancement vers les phases futures. Les industries, les secteurs et les activités qui présentaient un risque plus faible ont été autorisés à rouvrir lors de phases antérieures. Ceux qui présentaient un plus grand risque ont ouvert dans des phases ultérieures. Afin de rouvrir, les entreprises devaient élaborer un plan de contrôle COVID-19 écrit décrivant les plans pour empêcher la propagation de COVID-19 parmi les travailleurs et les clients.

Le plan a été élaboré par un conseil consultatif de réouverture de 17 membres, coprésidé par la lieutenante-gouverneure Karyn Polito et le secrétaire au Logement et au Développement économique, Mike Kennealy, qui comprenait des experts en santé publique, des dirigeants municipaux et des membres du monde des affaires représentant de nombreuses facettes du Massachusetts. économie. Le Conseil a rencontré un total de 75 groupes d'intervenants allant des associations industrielles, des chambres de commerce régionales, des coalitions communautaires et des organisations syndicales, représentant plus de 112 000 entreprises différentes et plus de deux millions de travailleurs à travers le Commonwealth. Le conseil consultatif de réouverture a également pris en compte les commentaires écrits de plus de 4 500 employeurs, organisations et particuliers dans l'élaboration de son plan.

Phase I (« Démarrer ») du plan a commencé le 18 mai 2020 et a permis la réouverture des installations de fabrication, des chantiers de construction et des lieux de culte. Les hôpitaux et les centres de santé communautaires ont pu commencer à fournir des soins préventifs, des soins pédiatriques et des traitements hautement prioritaires aux patients à haut risque. Dans le cadre d'une approche échelonnée, d'autres secteurs de l'économie de la phase 1 ont été autorisés à ouvrir à compter du 25 mai, y compris des espaces de laboratoire, des bureaux, des services personnels limités (y compris les salons de coiffure, le toilettage d'animaux de compagnie, les lave-autos et les détaillants pourraient offrir un traitement à distance et une collecte en bordure de rue). pour tous les détaillants).

Le Massachusetts a déménagé à Phase 2 (« Prudent ») en juin, permettant la réouverture d'autres entreprises à faible risque, notamment la vente au détail, les garderies, les restaurants (avec service de table en plein air uniquement), les hôtels et autres logements, les services personnels sans contact physique étroit, les sports amateurs pour jeunes et adultes, et les écoles de conduite et de pilotage. À l'étape 2 de la phase II, les restaurants ont été autorisés à ouvrir pour le service à table à l'intérieur, les services personnels en contact étroit, y compris les soins des ongles, les soins de la peau, la massothérapie et la formation personnelle. Les prestataires de soins de santé ont également repris progressivement les procédures et services électifs et non urgents en personne, y compris les visites de routine au cabinet, les visites dentaires et les soins de la vue, sous réserve du respect des normes de santé et de sécurité publiques.

Le 6 juillet, le Commonwealth a procédé à Phase III (« Vigilant ») sur la base d'une baisse soutenue des données clés de santé publique, telles que les nouveaux cas et les hospitalisations. Un large éventail de secteurs a été autorisé à ouvrir, encore une fois sous réserve du respect des règles spécifiques à l'industrie concernant la capacité et les opérations. Les secteurs de la phase III, étape 1 comprenaient les cinémas et les salles de spectacle en plein air, les musées, les sites culturels et historiques, les centres de remise en forme et les clubs de santé, certaines activités récréatives intérieures à faible potentiel de contact et les équipes sportives professionnelles (sans spectateurs) sont devenues éligibles à la réouverture. En octobre, les salles de spectacle intérieures ont été autorisées à ouvrir et certaines industries ont vu leurs limites de capacité augmenter.

Une augmentation des nouvelles infections et hospitalisations au COVID-19 après les vacances de Thanksgiving qui a coïncidé avec une augmentation mondiale du virus a précipité de nouvelles restrictions à l'échelle de l'État en matière de capacité, de conformité des masques et de distanciation. Ces réductions temporaires des capacités intérieures dans un large éventail de secteurs de l'économie, ainsi qu'un resserrement de plusieurs autres restrictions sur le lieu de travail, ont été conçues pour prévenir l'infection et la propagation virale.

Alors que les indicateurs de santé publique continuent d'évoluer dans une direction positive, notamment des baisses du nombre moyen de cas quotidiens de COVID et d'hospitalisations, et que les taux de vaccination continuent d'augmenter, le Massachusetts est passé à Phase IV (« Nouvelle Normale ») le 22 mars 2021, les stades, arènes et stades intérieurs et extérieurs autorisés à ouvrir à 12% de leur capacité, et les salles d'exposition et de congrès commençant également à fonctionner. Des industries supplémentaires telles que les parcs d'attractions, les parcs à thème et les parcs aquatiques extérieurs ont ouvert leurs portes le 10 mai, ainsi que les courses sur route et d'autres grands événements sportifs organisés en plein air, amateurs ou professionnels.

Le plan de réouverture prévoyait de mettre fin aux restrictions lorsque les vaccins seraient devenus largement disponibles, et à compter du 29 mai 2021, toutes les industries ont été autorisées à ouvrir. À l'exception des exigences restantes en matière de couverture faciale pour les systèmes de transport publics et privés et les installations abritant des populations vulnérables, toutes les restrictions de l'industrie ont également été levées et la capacité a été augmentée à 100 % pour toutes les industries. Toutes les industries sont encouragées à suivre les directives du CDC pour les protocoles de nettoyage et d'hygiène.


Informations sur la réouverture du Massachusetts

Réouverture du Massachusetts était l'approche en quatre phases pour rouvrir de manière responsable l'économie du Massachusetts au milieu de la pandémie de COVID-19. L'objectif de la réouverture progressive, sur la base des orientations de santé publique, était de permettre progressivement la reprise des entreprises, des services et des activités, tout en protégeant la santé publique et en limitant une résurgence de nouveaux cas de COVID-19. Le plan était centré sur les normes obligatoires de sécurité au travail qui s'appliquaient à tous les secteurs et entreprises, ainsi que sur des protocoles sectoriels adaptés aux secteurs et activités individuels. Chaque phase de la réouverture a été guidée par des données de santé publique et des indicateurs clés qui ont été continuellement surveillés pour les progrès et ont été utilisés pour déterminer l'avancement vers les phases futures. Les industries, les secteurs et les activités qui présentaient un risque plus faible ont été autorisés à rouvrir lors de phases antérieures. Ceux qui présentaient un plus grand risque ont ouvert dans des phases ultérieures. Afin de rouvrir, les entreprises devaient élaborer un plan de contrôle COVID-19 écrit décrivant les plans pour empêcher la propagation de COVID-19 parmi les travailleurs et les clients.

Le plan a été élaboré par un conseil consultatif de réouverture de 17 membres, coprésidé par la lieutenante-gouverneure Karyn Polito et le secrétaire au Logement et au Développement économique, Mike Kennealy, qui comprenait des experts en santé publique, des dirigeants municipaux et des membres du monde des affaires représentant de nombreuses facettes du Massachusetts. économie. Le Conseil a rencontré un total de 75 groupes d'intervenants allant d'associations industrielles, de chambres de commerce régionales, de coalitions communautaires et d'organisations syndicales, représentant plus de 112 000 entreprises différentes et plus de deux millions de travailleurs à travers le Commonwealth. Le conseil consultatif de réouverture a également pris en compte les commentaires écrits de plus de 4 500 employeurs, organisations et particuliers dans l'élaboration de son plan.

Phase I (« Démarrer ») du plan a commencé le 18 mai 2020 et a permis la réouverture des installations de fabrication, des chantiers de construction et des lieux de culte. Les hôpitaux et les centres de santé communautaires ont pu commencer à fournir des soins préventifs, des soins pédiatriques et des traitements hautement prioritaires aux patients à haut risque. Dans le cadre d'une approche échelonnée, d'autres secteurs de l'économie de la phase 1 ont été autorisés à ouvrir à compter du 25 mai, y compris des espaces de laboratoire, des bureaux, des services personnels limités (y compris les salons de coiffure, le toilettage d'animaux de compagnie, les lave-autos et les détaillants pourraient offrir un traitement à distance et une collecte en bordure de rue). pour tous les détaillants).

Le Massachusetts a déménagé à Phase 2 (« Prudent ») en juin, permettant la réouverture d'autres entreprises à faible risque, notamment les commerces de détail, les garderies, les restaurants (avec service de table en plein air uniquement), les hôtels et autres logements, les services personnels sans contact physique étroit, les sports amateurs pour les jeunes et les adultes, et les écoles de conduite et de pilotage. À l'étape 2 de la phase II, les restaurants ont été autorisés à ouvrir pour le service à table à l'intérieur, les services personnels en contact étroit, y compris les soins des ongles, les soins de la peau, la massothérapie et la formation personnelle. Les prestataires de soins de santé ont également repris progressivement les procédures et services électifs et non urgents en personne, y compris les visites de routine au cabinet, les visites dentaires et les soins de la vue, sous réserve du respect des normes de santé et de sécurité publiques.

Le 6 juillet, le Commonwealth a procédé à Phase III (« Vigilant ») sur la base d'une baisse soutenue des données clés de santé publique, telles que les nouveaux cas et les hospitalisations. Un large éventail de secteurs a été autorisé à ouvrir, encore une fois sous réserve du respect des règles spécifiques à l'industrie concernant la capacité et les opérations. Les secteurs de la phase III, étape 1 comprenaient les cinémas et les salles de spectacle en plein air, les musées, les sites culturels et historiques, les centres de remise en forme et les clubs de santé, certaines activités récréatives intérieures à faible potentiel de contact et les équipes sportives professionnelles (sans spectateurs) sont devenues éligibles à la réouverture. En octobre, les salles de spectacle intérieures ont été autorisées à ouvrir et certaines industries ont vu leurs limites de capacité augmenter.

Une augmentation des nouvelles infections et hospitalisations au COVID-19 après les vacances de Thanksgiving qui a coïncidé avec une augmentation mondiale du virus a précipité de nouvelles restrictions à l'échelle de l'État en matière de capacité, de conformité des masques et de distanciation. These temporary reductions in indoor capacities across a broad range of sectors of the economy, as well as a tightening of several other workplace restrictions, were designed to prevent infection and viral spread.

With public health metrics continuing to trend in a positive direction, including drops in average daily COVID cases and hospitalizations, and vaccination rates continuing to increase, Massachusetts moved into Phase IV (“New Normal”) on March 22, 2021 with indoor and outdoor stadiums, arenas, and ballparks permitted to open at 12 percent capacity, and exhibition and convention halls also beginning to operate. Additional industries such as amusement parks, theme parks, and outdoor water parks opened on May 10, along with road races and other large, outdoor organized amateur or professional group athletic events.

The reopening plan called for ending restrictions when vaccines became widely available, and effective May 29, 2021 all industries were permitted to open. With the exception of remaining face-covering requirements for public and private transportation systems and facilities housing vulnerable populations, all industry restrictions were also lifted, and capacity increased to 100% for all industries. All industries are encouraged to follow CDC guidance for cleaning and hygiene protocols.


Information about Reopening Massachusetts

Reopening Massachusetts was the four-phase approach to responsibly reopen the Massachusetts economy amidst the COVID-19 pandemic. The goal of the phased reopening, based on public health guidance, was progressively to allow businesses, services, and activities to resume, while protecting public health and limiting a resurgence of new COVID-19 cases. The plan centered around Mandatory Workplace Safety Standards that applied across all sectors and enterprises as well as sector-specific protocols tailored to individual sectors and activities. Each phase of the reopening was guided by public health data and key indicators that were continually monitored for progress and were used to determine advancement to future phases. Industries, sectors, and activities that presented lower risk were allowed to reopen in earlier phases. Those that presented greater risk opened in later phases. In order to reopen, businesses were required to develop a written COVID-19 Control Plan outlining plans to prevent the spread of COVID-19 among workers and patrons.

The plan was developed by a 17-member Reopening Advisory Board, co-chaired by Lieutenant Governor Karyn Polito and Housing and Economic Development Secretary Mike Kennealy, that included public health experts, municipal leaders and members of the business community representing many facets of the Massachusetts economy. The Board met with a total of 75 stakeholder groups ranging from industry associations, regional chambers of commerce, community coalitions, and labor organizations, representing over 112,000 different businesses and more than two million workers across the Commonwealth. The Reopening Advisory Board also considered written comments from over 4,500 employers, organizations, and individuals in the development of its plan.

Phase I (“Start”) of the plan began on May 18, 2020, and allowed manufacturing facilities, construction sites, and places of worship to re-open. Hospitals and community health centers were able to begin to provide high priority preventative care, pediatric care and treatment for high risk patients. Under a staggered approach, additional Phase 1 sectors of the economy were permitted to open effective May 25 including lab space, office space, limited personal services (including hair salons, pet grooming, car washes, and retailers could offer remote fulfillment and curbside pick-up for all retailers).

Massachusetts moved to Phase 2 (“Cautious”) in June, allowing additional lower risk businesses to reopen, including retail, childcare facilities, restaurants (with outdoor table service only), hotels and other lodgings, personal services without close physical contact, youth and adult amateur sports, and driving and flight schools. In Step 2 of Phase II, restaurants were permitted to open for indoor table service, close-contact personal services, including nail care, skin care, massage therapy, and personal training. Health care providers also incrementally resumed in-person elective, non-urgent procedures and services, including routine office visits, dental visits and vision care subject to compliance with public health and safety standards.

On July 6, the Commonwealth proceeded to Phase III (“Vigilant”) based on a sustained decline in key public health data, such as new cases and hospitalizations. A broad range of sectors were permitted to open, again subject to compliance with industry-specific rules concerning capacity and operations. The Phase III, Step 1 sectors included movie theaters and outdoor performance venues museums, cultural and historical sites fitness centers and health clubs certain indoor recreational activities with low potential for contact and professional sports teams (without spectators) became eligible to reopen. In October, indoor performance venues were permitted to open, and certain industries saw their capacity limits increase.

An increase in new COVID-19 infections and hospitalizations following the Thanksgiving holiday that coincided with a global surge in the virus precipitated new statewide restrictions for capacity, mask compliance and distancing. These temporary reductions in indoor capacities across a broad range of sectors of the economy, as well as a tightening of several other workplace restrictions, were designed to prevent infection and viral spread.

With public health metrics continuing to trend in a positive direction, including drops in average daily COVID cases and hospitalizations, and vaccination rates continuing to increase, Massachusetts moved into Phase IV (“New Normal”) on March 22, 2021 with indoor and outdoor stadiums, arenas, and ballparks permitted to open at 12 percent capacity, and exhibition and convention halls also beginning to operate. Additional industries such as amusement parks, theme parks, and outdoor water parks opened on May 10, along with road races and other large, outdoor organized amateur or professional group athletic events.

The reopening plan called for ending restrictions when vaccines became widely available, and effective May 29, 2021 all industries were permitted to open. With the exception of remaining face-covering requirements for public and private transportation systems and facilities housing vulnerable populations, all industry restrictions were also lifted, and capacity increased to 100% for all industries. All industries are encouraged to follow CDC guidance for cleaning and hygiene protocols.


Information about Reopening Massachusetts

Reopening Massachusetts was the four-phase approach to responsibly reopen the Massachusetts economy amidst the COVID-19 pandemic. The goal of the phased reopening, based on public health guidance, was progressively to allow businesses, services, and activities to resume, while protecting public health and limiting a resurgence of new COVID-19 cases. The plan centered around Mandatory Workplace Safety Standards that applied across all sectors and enterprises as well as sector-specific protocols tailored to individual sectors and activities. Each phase of the reopening was guided by public health data and key indicators that were continually monitored for progress and were used to determine advancement to future phases. Industries, sectors, and activities that presented lower risk were allowed to reopen in earlier phases. Those that presented greater risk opened in later phases. In order to reopen, businesses were required to develop a written COVID-19 Control Plan outlining plans to prevent the spread of COVID-19 among workers and patrons.

The plan was developed by a 17-member Reopening Advisory Board, co-chaired by Lieutenant Governor Karyn Polito and Housing and Economic Development Secretary Mike Kennealy, that included public health experts, municipal leaders and members of the business community representing many facets of the Massachusetts economy. The Board met with a total of 75 stakeholder groups ranging from industry associations, regional chambers of commerce, community coalitions, and labor organizations, representing over 112,000 different businesses and more than two million workers across the Commonwealth. The Reopening Advisory Board also considered written comments from over 4,500 employers, organizations, and individuals in the development of its plan.

Phase I (“Start”) of the plan began on May 18, 2020, and allowed manufacturing facilities, construction sites, and places of worship to re-open. Hospitals and community health centers were able to begin to provide high priority preventative care, pediatric care and treatment for high risk patients. Under a staggered approach, additional Phase 1 sectors of the economy were permitted to open effective May 25 including lab space, office space, limited personal services (including hair salons, pet grooming, car washes, and retailers could offer remote fulfillment and curbside pick-up for all retailers).

Massachusetts moved to Phase 2 (“Cautious”) in June, allowing additional lower risk businesses to reopen, including retail, childcare facilities, restaurants (with outdoor table service only), hotels and other lodgings, personal services without close physical contact, youth and adult amateur sports, and driving and flight schools. In Step 2 of Phase II, restaurants were permitted to open for indoor table service, close-contact personal services, including nail care, skin care, massage therapy, and personal training. Health care providers also incrementally resumed in-person elective, non-urgent procedures and services, including routine office visits, dental visits and vision care subject to compliance with public health and safety standards.

On July 6, the Commonwealth proceeded to Phase III (“Vigilant”) based on a sustained decline in key public health data, such as new cases and hospitalizations. A broad range of sectors were permitted to open, again subject to compliance with industry-specific rules concerning capacity and operations. The Phase III, Step 1 sectors included movie theaters and outdoor performance venues museums, cultural and historical sites fitness centers and health clubs certain indoor recreational activities with low potential for contact and professional sports teams (without spectators) became eligible to reopen. In October, indoor performance venues were permitted to open, and certain industries saw their capacity limits increase.

An increase in new COVID-19 infections and hospitalizations following the Thanksgiving holiday that coincided with a global surge in the virus precipitated new statewide restrictions for capacity, mask compliance and distancing. These temporary reductions in indoor capacities across a broad range of sectors of the economy, as well as a tightening of several other workplace restrictions, were designed to prevent infection and viral spread.

With public health metrics continuing to trend in a positive direction, including drops in average daily COVID cases and hospitalizations, and vaccination rates continuing to increase, Massachusetts moved into Phase IV (“New Normal”) on March 22, 2021 with indoor and outdoor stadiums, arenas, and ballparks permitted to open at 12 percent capacity, and exhibition and convention halls also beginning to operate. Additional industries such as amusement parks, theme parks, and outdoor water parks opened on May 10, along with road races and other large, outdoor organized amateur or professional group athletic events.

The reopening plan called for ending restrictions when vaccines became widely available, and effective May 29, 2021 all industries were permitted to open. With the exception of remaining face-covering requirements for public and private transportation systems and facilities housing vulnerable populations, all industry restrictions were also lifted, and capacity increased to 100% for all industries. All industries are encouraged to follow CDC guidance for cleaning and hygiene protocols.


Information about Reopening Massachusetts

Reopening Massachusetts was the four-phase approach to responsibly reopen the Massachusetts economy amidst the COVID-19 pandemic. The goal of the phased reopening, based on public health guidance, was progressively to allow businesses, services, and activities to resume, while protecting public health and limiting a resurgence of new COVID-19 cases. The plan centered around Mandatory Workplace Safety Standards that applied across all sectors and enterprises as well as sector-specific protocols tailored to individual sectors and activities. Each phase of the reopening was guided by public health data and key indicators that were continually monitored for progress and were used to determine advancement to future phases. Industries, sectors, and activities that presented lower risk were allowed to reopen in earlier phases. Those that presented greater risk opened in later phases. In order to reopen, businesses were required to develop a written COVID-19 Control Plan outlining plans to prevent the spread of COVID-19 among workers and patrons.

The plan was developed by a 17-member Reopening Advisory Board, co-chaired by Lieutenant Governor Karyn Polito and Housing and Economic Development Secretary Mike Kennealy, that included public health experts, municipal leaders and members of the business community representing many facets of the Massachusetts economy. The Board met with a total of 75 stakeholder groups ranging from industry associations, regional chambers of commerce, community coalitions, and labor organizations, representing over 112,000 different businesses and more than two million workers across the Commonwealth. The Reopening Advisory Board also considered written comments from over 4,500 employers, organizations, and individuals in the development of its plan.

Phase I (“Start”) of the plan began on May 18, 2020, and allowed manufacturing facilities, construction sites, and places of worship to re-open. Hospitals and community health centers were able to begin to provide high priority preventative care, pediatric care and treatment for high risk patients. Under a staggered approach, additional Phase 1 sectors of the economy were permitted to open effective May 25 including lab space, office space, limited personal services (including hair salons, pet grooming, car washes, and retailers could offer remote fulfillment and curbside pick-up for all retailers).

Massachusetts moved to Phase 2 (“Cautious”) in June, allowing additional lower risk businesses to reopen, including retail, childcare facilities, restaurants (with outdoor table service only), hotels and other lodgings, personal services without close physical contact, youth and adult amateur sports, and driving and flight schools. In Step 2 of Phase II, restaurants were permitted to open for indoor table service, close-contact personal services, including nail care, skin care, massage therapy, and personal training. Health care providers also incrementally resumed in-person elective, non-urgent procedures and services, including routine office visits, dental visits and vision care subject to compliance with public health and safety standards.

On July 6, the Commonwealth proceeded to Phase III (“Vigilant”) based on a sustained decline in key public health data, such as new cases and hospitalizations. A broad range of sectors were permitted to open, again subject to compliance with industry-specific rules concerning capacity and operations. The Phase III, Step 1 sectors included movie theaters and outdoor performance venues museums, cultural and historical sites fitness centers and health clubs certain indoor recreational activities with low potential for contact and professional sports teams (without spectators) became eligible to reopen. In October, indoor performance venues were permitted to open, and certain industries saw their capacity limits increase.

An increase in new COVID-19 infections and hospitalizations following the Thanksgiving holiday that coincided with a global surge in the virus precipitated new statewide restrictions for capacity, mask compliance and distancing. These temporary reductions in indoor capacities across a broad range of sectors of the economy, as well as a tightening of several other workplace restrictions, were designed to prevent infection and viral spread.

With public health metrics continuing to trend in a positive direction, including drops in average daily COVID cases and hospitalizations, and vaccination rates continuing to increase, Massachusetts moved into Phase IV (“New Normal”) on March 22, 2021 with indoor and outdoor stadiums, arenas, and ballparks permitted to open at 12 percent capacity, and exhibition and convention halls also beginning to operate. Additional industries such as amusement parks, theme parks, and outdoor water parks opened on May 10, along with road races and other large, outdoor organized amateur or professional group athletic events.

The reopening plan called for ending restrictions when vaccines became widely available, and effective May 29, 2021 all industries were permitted to open. With the exception of remaining face-covering requirements for public and private transportation systems and facilities housing vulnerable populations, all industry restrictions were also lifted, and capacity increased to 100% for all industries. All industries are encouraged to follow CDC guidance for cleaning and hygiene protocols.


Information about Reopening Massachusetts

Reopening Massachusetts was the four-phase approach to responsibly reopen the Massachusetts economy amidst the COVID-19 pandemic. The goal of the phased reopening, based on public health guidance, was progressively to allow businesses, services, and activities to resume, while protecting public health and limiting a resurgence of new COVID-19 cases. The plan centered around Mandatory Workplace Safety Standards that applied across all sectors and enterprises as well as sector-specific protocols tailored to individual sectors and activities. Each phase of the reopening was guided by public health data and key indicators that were continually monitored for progress and were used to determine advancement to future phases. Industries, sectors, and activities that presented lower risk were allowed to reopen in earlier phases. Those that presented greater risk opened in later phases. In order to reopen, businesses were required to develop a written COVID-19 Control Plan outlining plans to prevent the spread of COVID-19 among workers and patrons.

The plan was developed by a 17-member Reopening Advisory Board, co-chaired by Lieutenant Governor Karyn Polito and Housing and Economic Development Secretary Mike Kennealy, that included public health experts, municipal leaders and members of the business community representing many facets of the Massachusetts economy. The Board met with a total of 75 stakeholder groups ranging from industry associations, regional chambers of commerce, community coalitions, and labor organizations, representing over 112,000 different businesses and more than two million workers across the Commonwealth. The Reopening Advisory Board also considered written comments from over 4,500 employers, organizations, and individuals in the development of its plan.

Phase I (“Start”) of the plan began on May 18, 2020, and allowed manufacturing facilities, construction sites, and places of worship to re-open. Hospitals and community health centers were able to begin to provide high priority preventative care, pediatric care and treatment for high risk patients. Under a staggered approach, additional Phase 1 sectors of the economy were permitted to open effective May 25 including lab space, office space, limited personal services (including hair salons, pet grooming, car washes, and retailers could offer remote fulfillment and curbside pick-up for all retailers).

Massachusetts moved to Phase 2 (“Cautious”) in June, allowing additional lower risk businesses to reopen, including retail, childcare facilities, restaurants (with outdoor table service only), hotels and other lodgings, personal services without close physical contact, youth and adult amateur sports, and driving and flight schools. In Step 2 of Phase II, restaurants were permitted to open for indoor table service, close-contact personal services, including nail care, skin care, massage therapy, and personal training. Health care providers also incrementally resumed in-person elective, non-urgent procedures and services, including routine office visits, dental visits and vision care subject to compliance with public health and safety standards.

On July 6, the Commonwealth proceeded to Phase III (“Vigilant”) based on a sustained decline in key public health data, such as new cases and hospitalizations. A broad range of sectors were permitted to open, again subject to compliance with industry-specific rules concerning capacity and operations. The Phase III, Step 1 sectors included movie theaters and outdoor performance venues museums, cultural and historical sites fitness centers and health clubs certain indoor recreational activities with low potential for contact and professional sports teams (without spectators) became eligible to reopen. In October, indoor performance venues were permitted to open, and certain industries saw their capacity limits increase.

An increase in new COVID-19 infections and hospitalizations following the Thanksgiving holiday that coincided with a global surge in the virus precipitated new statewide restrictions for capacity, mask compliance and distancing. These temporary reductions in indoor capacities across a broad range of sectors of the economy, as well as a tightening of several other workplace restrictions, were designed to prevent infection and viral spread.

With public health metrics continuing to trend in a positive direction, including drops in average daily COVID cases and hospitalizations, and vaccination rates continuing to increase, Massachusetts moved into Phase IV (“New Normal”) on March 22, 2021 with indoor and outdoor stadiums, arenas, and ballparks permitted to open at 12 percent capacity, and exhibition and convention halls also beginning to operate. Additional industries such as amusement parks, theme parks, and outdoor water parks opened on May 10, along with road races and other large, outdoor organized amateur or professional group athletic events.

The reopening plan called for ending restrictions when vaccines became widely available, and effective May 29, 2021 all industries were permitted to open. With the exception of remaining face-covering requirements for public and private transportation systems and facilities housing vulnerable populations, all industry restrictions were also lifted, and capacity increased to 100% for all industries. All industries are encouraged to follow CDC guidance for cleaning and hygiene protocols.


Information about Reopening Massachusetts

Reopening Massachusetts was the four-phase approach to responsibly reopen the Massachusetts economy amidst the COVID-19 pandemic. The goal of the phased reopening, based on public health guidance, was progressively to allow businesses, services, and activities to resume, while protecting public health and limiting a resurgence of new COVID-19 cases. The plan centered around Mandatory Workplace Safety Standards that applied across all sectors and enterprises as well as sector-specific protocols tailored to individual sectors and activities. Each phase of the reopening was guided by public health data and key indicators that were continually monitored for progress and were used to determine advancement to future phases. Industries, sectors, and activities that presented lower risk were allowed to reopen in earlier phases. Those that presented greater risk opened in later phases. In order to reopen, businesses were required to develop a written COVID-19 Control Plan outlining plans to prevent the spread of COVID-19 among workers and patrons.

The plan was developed by a 17-member Reopening Advisory Board, co-chaired by Lieutenant Governor Karyn Polito and Housing and Economic Development Secretary Mike Kennealy, that included public health experts, municipal leaders and members of the business community representing many facets of the Massachusetts economy. The Board met with a total of 75 stakeholder groups ranging from industry associations, regional chambers of commerce, community coalitions, and labor organizations, representing over 112,000 different businesses and more than two million workers across the Commonwealth. The Reopening Advisory Board also considered written comments from over 4,500 employers, organizations, and individuals in the development of its plan.

Phase I (“Start”) of the plan began on May 18, 2020, and allowed manufacturing facilities, construction sites, and places of worship to re-open. Hospitals and community health centers were able to begin to provide high priority preventative care, pediatric care and treatment for high risk patients. Under a staggered approach, additional Phase 1 sectors of the economy were permitted to open effective May 25 including lab space, office space, limited personal services (including hair salons, pet grooming, car washes, and retailers could offer remote fulfillment and curbside pick-up for all retailers).

Massachusetts moved to Phase 2 (“Cautious”) in June, allowing additional lower risk businesses to reopen, including retail, childcare facilities, restaurants (with outdoor table service only), hotels and other lodgings, personal services without close physical contact, youth and adult amateur sports, and driving and flight schools. In Step 2 of Phase II, restaurants were permitted to open for indoor table service, close-contact personal services, including nail care, skin care, massage therapy, and personal training. Health care providers also incrementally resumed in-person elective, non-urgent procedures and services, including routine office visits, dental visits and vision care subject to compliance with public health and safety standards.

On July 6, the Commonwealth proceeded to Phase III (“Vigilant”) based on a sustained decline in key public health data, such as new cases and hospitalizations. A broad range of sectors were permitted to open, again subject to compliance with industry-specific rules concerning capacity and operations. The Phase III, Step 1 sectors included movie theaters and outdoor performance venues museums, cultural and historical sites fitness centers and health clubs certain indoor recreational activities with low potential for contact and professional sports teams (without spectators) became eligible to reopen. In October, indoor performance venues were permitted to open, and certain industries saw their capacity limits increase.

An increase in new COVID-19 infections and hospitalizations following the Thanksgiving holiday that coincided with a global surge in the virus precipitated new statewide restrictions for capacity, mask compliance and distancing. These temporary reductions in indoor capacities across a broad range of sectors of the economy, as well as a tightening of several other workplace restrictions, were designed to prevent infection and viral spread.

With public health metrics continuing to trend in a positive direction, including drops in average daily COVID cases and hospitalizations, and vaccination rates continuing to increase, Massachusetts moved into Phase IV (“New Normal”) on March 22, 2021 with indoor and outdoor stadiums, arenas, and ballparks permitted to open at 12 percent capacity, and exhibition and convention halls also beginning to operate. Additional industries such as amusement parks, theme parks, and outdoor water parks opened on May 10, along with road races and other large, outdoor organized amateur or professional group athletic events.

The reopening plan called for ending restrictions when vaccines became widely available, and effective May 29, 2021 all industries were permitted to open. With the exception of remaining face-covering requirements for public and private transportation systems and facilities housing vulnerable populations, all industry restrictions were also lifted, and capacity increased to 100% for all industries. All industries are encouraged to follow CDC guidance for cleaning and hygiene protocols.


Voir la vidéo: FASTFOOD CONTRE RESTAURANT CLASSIQUE (Octobre 2022).